Protection sociale

Catégorie : UNTM
Date de publication
Écrit par Super User Affichages : 2409

La protection sociale désigne tous les mécanismes de prévoyance collective qui permettent aux individus ou aux ménages de faire face financièrement aux conséquences des risques sociaux. Il s’agit de situations pouvant provoquer une baisse des ressources ou une hausse des dépense (vieillesse, maladie, invalidité, chômage, charges de famille...)

1. Les risques de la protection sociale sont les suivants :

  • la santé, qui comprend la maladie, l’invalidité, les accidents du travail et les maladies professionnelles,
  • la maternité – famille, qui intègre les prestations familiales (allocations familiales, aides pour la garde d’enfants), les   indemnités journalières et prestations liées à la maternité...
  •  la vieillesse et la survie, qui incluent principalement les pensions et les pensions de réversion,
  • le logement, qui comprend essentiellement les allocations de logement,
  •  l’emploi, qui comprend divers dispositifs liés à l’insertion et à la réinsertion professionnelle ainsi que l’indemnisation du  chômage,
  •  la pauvreté et l’exclusion sociale,  qui regroupent des prestations diverses en faveur des personnes démunies.

2. La protection sociale répond donc à deux objectifs :  

  • Matériel : permettre aux individus de survivre quand ils sont malades ou âgés ou en charge d’une famille nombreuse par exemple.
  • Social : réduire l’inégalité devant les risques de la vie et assurer aux individus un minimum de revenus afin de ne pas être exclus de la société.

3. Organisation : Pour mieux connaître ses droits et ses devoirs il est important de comprendre notre système de protection sociale , le Mali a élaboré une politique pour la mieux encadrer avec une batterie de mesures par lesquelles il entend protéger les citoyens contre les risques sociaux.  Elle englobe la sécurité sociale, l'aide sociale et l'action sociale;

3.1. Sécurité sociale, l'ensemble des régimes assurant la protection de l'ensemble de la population contre les risques sociaux que sont la maladie, la maternité, l'invalidité, la vieillesse, le décès, les accidents de travail, les maladies professionnelles, les charges familiales et le chômage.  Les administrations en charge de la sécurité sociale se distinguent des compagnes d'assurance par leur caractère non lucratif. 

3.2. Aide sociale, l'ensemble des mesures d'assistance assurées par l'Etat et les collectivités publiques, qui visent les personnes se trouvant dans une situation de besoin et dont les ressources sont insuffisantes. Elle est complémentaire aux autres dispositifs de la Protection Sociale.   Elle trouve son fondement dans la solidarité. C'est un système de protection légale comme la sécurité sociale mais ses prestations sont non contributives;

3.3. Action sociale, un ensemble de prestations, soit parallèles à celles de l'aide sociale ou de la sécurité sociale, soit complémentaires, visant en général les mêmes catégories de personnes, mais distribuées selon des critères plus souples. De plus l'action sociale ne relève pas exclusivement des services publics à la différence de l'aide sociale. 

Les systèmes de protection sociale formels peuvent être un moyen efficace de modifier la répartition nationale des revenus avant les transferts et de réduire le taux de pauvreté national dont les effets sont les fonctions de la sécurité, action et aide sociale : 

  • garantir les soins médicaux et l’accès à la santé,
  • garantir l’octroi de revenu et l’accès aux services sociaux.
  • garantie d’un revenu de substitution en cas de maladie, maternité, accident professionnel. Fournir une aide à la formation afin de prévenir le chômage.
  • Instituer des mesures relatives à la prévention, à l’adaptation ou la réadaptation, à l’action ou la recherche sociale.

4. FONCTIONNEMENT : Notre système repose sur le principe de la solidarité collective, c’est-à-dire que l’on effectue des prélèvements sur les revenus pour les redistribuer à ceux qui en ont besoin. C’est ce que l’on appelle la redistribution.

5. FINANCEMENT : Le système est financé par les cotisations sociales, les impôts, les taxes affectées et les contributions directes de l’Etat.

5.1. Cotisations sociales

5.2. Impôts et taxes affectées

5.3. Contributions directes de l’Etat


1- Pourquoi la protection sociale ?

2- Qu’est-ce que la protection sociale ?

3- Comment mettre en œuvre la protection sociale ?